Retour à l’équilibre pour les comptes du canton

Le résultat provisoire des comptes 2020 de l'Etat de Neuchâtel présente un excédent de 800'000 ...
Retour à l’équilibre pour les comptes du canton

Le résultat provisoire des comptes 2020 de l'Etat de Neuchâtel présente un excédent de 800'000 francs. Plusieurs éléments compensent les effets de la crise sanitaire estimés à plus de 97 millions

Le résultat provisoire des comptes 2020 sont à l'équilibre, malgré les effets de la pandémie. (Photo : KEYSTONE / Christian Beutler). Le résultat provisoire des comptes 2020 sont à l'équilibre, malgré les effets de la pandémie. (Photo : KEYSTONE / Christian Beutler).

Les comptes 2020 du canton bouclent à l’équilibre, annonce ce jeudi l’Etat de Neuchâtel. Ce résultat provisoire enregistre un excédent de revenus de 800'000 francs. Une amélioration de 12,2 millions par rapport à 2019 où les comptes présentaient un déficit de 11,4 millions. Les comptes sont cependant en baisse de 4,6 millions face au bénéfice budgété de 5,4 millions.


Effets de la pandémie compensés

L’impact financier de la pandémie de coronavirus est estimé à 97,6 millions de francs, dont 87,8 millions de provisions. Quatre éléments compensent pour près de 80 millions de francs l’effet de la crise sanitaire : la part au bénéfice de la Banque nationale suisse a été plus élevée de 41,4 millions, la part cantonale à l’Impôt fédéral direct a dépassé le montant budgété de 26,1 millions et la réévaluation de certaines participations sont intervenues pour 4,3 millions. Enfin, des amortissements extraordinaires pour la H20 cédée à la Confédération ont été comptabilisés dans les comptes 2019.

Les recettes fiscales ont été inférieures en 2020 par rapport au budget de 34,4 millions de francs. L’impôt des personnes morales affiche notamment une baisse de 32,3 millions par rapport au budget en raison de la crise liée au Covid-19.

Le compte de résultat aurait dû dégager un bénéfice d’au minimum 5,4 millions pour respecter les nouvelles limites du frein à l’endettement. Objectif non-atteint en raison du volume des investissements insuffisant. Seul le degré d’autofinancement minimum de 70% est respecté avec 84,3% en 2020, précise le communiqué.


3,7 millions de prêts

Les investissements nets se montent à 51,9 millions. Une baisse de 22,3 millions par rapport aux montants prévus en raison de projets retardés ou reportés en raison de la crise sanitaire. Ce ralentissement des investissements a permis de freiner la progression de l’endettement fin 2020. La date au sens strict s’élève à 1,8 milliard de francs. Une hausse de 27 millions par rapport à l’année précédente, mais inférieure aux 39,7 millions prévus. L’Etat note encore l’octroi de prêts à des acteurs économiques pour un montant de 3,7 millions non-budgétés à cause de la pandémie.


Inquiétudes pour le futur

Le Conseil d’Etat juge ces résultats « satisfaisants » dans le contexte de la crise sanitaire. En revanche, les projections pour les exercices 2022 à 2025 présentent des résultats négatifs de plus de 100 millions de francs. « Il conviendra dès lors de trouver les justes équilibres entre la nécessité de finances solides et le rôle attendu de l’Etat en soutien au tissu économique et à la cohésion sociale du canton », précise le Conseil d’Etat. /comm-gtr


Actualisé le

 

Actualités suivantes