N20 : une œuvre d’art cabossée fait bondir certains élus

Endommagé début décembre par un accident de la route, le travail de l’artiste chaux-de-fonnier ...
N20 : une œuvre d’art cabossée fait bondir certains élus

Endommagé début décembre par un accident de la route, le travail de l’artiste chaux-de-fonnier Patrick Honegger au giratoire du Bas-du-Reymond n’a toujours pas été réparé. Certains dénoncent un déficit d’image pour la Ville

La statue de Patrick Honegger  a été endommagée le 1er décembre à La Chaux-de-Fonds. La statue de Patrick Honegger a été endommagée le 1er décembre à La Chaux-de-Fonds.

L’art interroge. Et on peut dire que la sculpture du Chaux-de-Fonnier Patrick Honegger n’a cessé de faire parler d’elle depuis sa construction en 1996. Actuellement, c'est le sale coup qu'elle a reçu à la fin de l'année dernière qui fait réagir plusieurs élus sur les réseaux sociaux. Le 1er décembre, un train routier a effectivement manqué son freinage et terminé sa course dans les emblématiques plots de couleurs de l’œuvre monumentale baptisée à l’époque « communication. » Deux éléments de cette sculpture, qui avait coûté 250'000 francs, ont été partiellement détruits dans la collision. Or, trois mois plus tard, rien n’a bougé : aucune réparation n’a été entamée.


Un déficit d’image pour la Ville

Alain Othenin-Girard, conseiller général Vert’Libéral a récemment fait part de son étonnement sur les réseaux sociaux. Et il confirme au micro de RTN : l’image donnée pour cette porte d’entrée de la Métropole horlogère n’est pas bonne. « On arrive en ville de La Chaux-de-Fonds, et la première chose qu'on a devant les yeux, c’est une œuvre d’art démolie. Je ne pense pas que c’est ce que souhaitent les autorités et les citoyens chaux-de-fonniers! » explique-t-il. 

Rien de prévu du côté de l'OFROU

À qui incombent les réparations de la sculpture de Patrick Honegger ? Le Service cantonal des ponts et chaussées nous a renvoyé vers l’Office fédéral des routes, désormais en charge de l’exploitation et de l’entretien de la N20 dont fait partie le giratoire du Bas-du-Reymond. Le chargé de communication Olivier Floc’hic est catégorique. Il indique qu’il n’y a « aucun projet de rénovation prévu à ce stade.» 

Il précise toutefois qu'une convention concernant l'entretien de l'oeuvre pourrait exister entre le Canton et la Commune. Nous n'avons, pour l'heure, pas pu joindre les services concernés. /lre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus