Le budget destiné aux cas de rigueur neuchâtelois atteint les 80 millions

Deuxième adaptation du budget pour les cas de rigueur neuchâtelois. L'enveloppe passe de 55 ...
Le budget destiné aux cas de rigueur neuchâtelois atteint les 80 millions

Deuxième adaptation du budget pour les cas de rigueur neuchâtelois. L'enveloppe passe de 55,5 millions de francs à 80 millions

L'enveloppe pour les cas de rigueur est portée à 80 millions de francs. (Photo : libre de droits). L'enveloppe pour les cas de rigueur est portée à 80 millions de francs. (Photo : libre de droits).

Le canton de Neuchâtel a décidé d'adapter une deuxième fois le crédit d'engagement destiné aux cas de rigueur, liés à la pandémie de Covid-19. Le Conseil d'Etat a annoncé qu'il allait augmenter l'enveloppe de 55,5 millions de francs à 80 millions. La contribution minimale probable de la Confédération s'élève à 56 millions.

« En regard de l'évolution de la situation, le Conseil d'État a décidé de confirmer la poursuite des instruments annoncés jusqu'au 30 juin », a-t-il indiqué mardi dans un communiqué. Une fois les décisions des Chambres fédérales et l'ordonnance d'application connues, le gouvernement « évaluera une éventuelle adaptation du dispositif neuchâtelois en saisissant, au besoin, le Grand Conseil », a-t-il précisé.

L'aide pour les cas de rigueur s'adresse aux entreprises ayant subi des fermetures imposées durant plus de 40 jours depuis le 1er novembre et celles ayant subi une perte de chiffre d'affaires supérieure à 40%. Les entreprises éligibles bénéficieront d'un soutien équivalent à 24% de leur chiffre d'affaires mensuel moyen par mois de fermeture jusqu'à concurrence de 40'000 francs par mois.

Les entreprises qui n'ont pas été obligées de fermer, mais qui ont subi une baisse de plus de 40% du chiffre d'affaires en raison de la pandémie, peuvent prétendre à une aide, selon certaines conditions. /comm-lfe


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus