Les trolleybus plébiscités par le Conseil d’Etat neuchâtelois

Dans un courrier, le Canton souligne les mérites des trolleybus à batterie alors que la flotte ...
Les trolleybus plébiscités par le Conseil d’Etat neuchâtelois

Dans un courrier, le Canton souligne les mérites des trolleybus à batterie alors que la flotte doit bientôt être renouvelée à La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel. TransN devrait faire une proposition au gouvernement d’ici l’été 2021

TransN souhaitait initialement abandonner les trolleybus à batterie pour des bus à recharge occasionnelle selon l'ATE.  TransN souhaitait initialement abandonner les trolleybus à batterie pour des bus à recharge occasionnelle selon l'ATE. 

Le retour des trolleybus à La Chaux-de-Fonds est en bonne voie. Comme le révèle Daniel Musy sur son blog, le Conseil d’Etat neuchâtelois s’est fendu d’une lettre au début du mois de janvier à l’attention de la section neuchâteloise de l’Association transports et environnement (ATE). Interpellé sur le futur remplacement des modèles diesel qui sillonnent la Métropole horlogère ainsi que certains trolleybus de la ville de Neuchâtel, le département du territoire avance que l’option désormais privilégiée est le trolleybus à batterie, en tout cas sur les lignes principales. Le Canton révèle que cette « solution offre une grande flexibilité d’exploitation ainsi que de développement et n’induit pas de nouvelles infrastructures ».


Inquiétudes

Dernièrement, l’ATE s’est inquiétée du renouvellement de la flotte qui doit intervenir d’ici 2023. Selon plusieurs sources, TransN souhaitait privilégier un autre système de véhicule, soit les bus à recharge occasionnelle. Selon l’association, cette solution serait onéreuse, bruyante et nécessiterait de démanteler les lignes aériennes à La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel. La Métropole horlogère est actuellement la seule ville de Suisse qui dispose d'une infrastructure pour les bus électriques, mais qui ne l'exploite pas.

A la lecture de ce courrier, il apparaît donc que le Conseil d’Etat - ainsi que TransN comme le dévoile la missive - se positionneraient en faveur des trolleybus à batterie. Une nouvelle qui devrait réjouir tant l'ATE que la CITRAP (Communauté d'intérêts pour les transports publics) après leurs courriers qui plaidaient la cause de ce type de véhicule.


Travaux en cours

Contactée par la rédaction de RTN, l’ATE n’a toutefois pas souhaité se prononcer sur le courrier reçu et attend les décisions du Conseil d’Etat concernant ce dossier. Du côté du Canton, on invoque aussi « un sujet sensible » et le souhait de ne pas trop communiquer alors que le travail d'évaluation est en cours. En effet, plusieurs séances sont encore prévues avant le lancement d'un appel d'offres.

En conclusion, les transports publics neuchâtelois déposeront une demande formelle durant le premier semestre annonce le DDTE. Le dernier mot reviendra au Conseil d'Etat. /jha

Un trolleybus des Transports public fribourgeois a été testé en novembre à La Chaux-de-Fonds. (Photo: André Knoerr) Un trolleybus des Transports public fribourgeois a été testé en novembre à La Chaux-de-Fonds. (Photo: André Knoerr)


 

Actualités suivantes