RHNe et Hôpital de la Providence : entre solidarité et concurrence

Les hôpitaux privés et publics du canton se sont serrés les coudes pendant la pandémie. Mais ...
RHNe et Hôpital de la Providence : entre solidarité et concurrence

Les hôpitaux privés et publics du canton se sont serrés les coudes pendant la pandémie. Mais ces établissements n’en restent pas moins des concurrents

Maryline Delemonte, directrice de l’Hôpital de la Providence (à gauche) et Muriel Desaulles, directrice du site neuchâtelois du RHNe (à droite) Maryline Delemonte, directrice de l’Hôpital de la Providence (à gauche) et Muriel Desaulles, directrice du site neuchâtelois du RHNe (à droite)

Les hôpitaux sont au cœur de l’actualité depuis le début de la pandémie. Les établissements de santé ont dû se réorganiser, voire parfois se réinventer pour faire face à la crise. Des collaborations entre les cantons se sont mises en place pour prendre en charge un maximum de patients. Les hôpitaux publics et privés du canton de Neuchâtel ont aussi dû se serrer les coudes.

L’hôpital de la Providence et le Réseau hospitalier neuchâtelois ont notamment unis leurs forces pendant la première et surtout la deuxième vague de coronavirus. En temps normal, ces établissements sont pourtant concurrents. La nouvelle directrice de l’Hôpital de la Providence, Maryline Delemonte, et la directrice du site neuchâtelois du RHNe, Muriel Desaulles, étaient invitées dans la Matinale de RTN lundi.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus