Laurent Weber voit la vie en « rouge et noir »

Immersion dans l’univers de l’archiviste de Neuchâtel Xamax. Sa passion et son travail sont ...
Laurent Weber voit la vie en « rouge et noir »

Immersion dans l’univers de l’archiviste de Neuchâtel Xamax. Sa passion et son travail sont au cœur d’une série d’entretiens

L'archiviste de Neuchâtel Xamax FCS Laurent Weber. L'archiviste de Neuchâtel Xamax FCS Laurent Weber.

 

« Certains ont pour but dans la vie d’élever des enfants, moi c’est de rédiger et d’accumuler des choses qui ont rapport à Xamax ». Le décor est posé par Laurent Weber, l’archiviste officiel de Neuchâtel Xamax FCS. Ce bénévole de 46 ans œuvre à la mise en valeur du patrimoine du club de football. Notre journaliste Jean-Paul Picci a passé plusieurs heures en sa compagnie. Il vous propose une immersion dans son univers au travers d’une série en cinq parties. Dans ce premier acte, Laurent Weber parle de son amour pour Xamax et ce que représente le club à ses yeux.

Certains extraits sonores qui habillent cette interview sont issus des archives de la RTS.

Maillots, fanions, pin’s, billets ou programmes de matches, la liste est encore longue. L’appartement de Laurent Weber regorge d’objets estampillés Xamax. Une passion dévorante pour les « rouge et noir ». Il s’attelle à numériser les objets et les écrits liés au club. La tâche est titanesque. Il détient 300 gigas de données, dont plus de 13'000 scans. Dans ce 2e volet, l’archiviste de Xamax évoque son travail et ses projets.

Certains extraits sonores qui habillent cette interview sont issus des archives de la RTS.

Voilà plus de 15 ans que Laurent Weber consacre tout son temps libre et son argent dans cette fonction d’archiviste de Xamax. Il estime avoir dépensé entre 20'000 et 30'000 francs dans les innombrables objets et produits dérivés qu’il s’est procuré. Un riche patrimoine qui appartient désormais au club de football depuis le début de l’année après la signature d’un accord entre les deux parties. La collection est telle, qu’elle pourrait sans autre alimenter un musée xamaxien, selon Laurent Weber.

Si le grand dessein de Laurent Weber est l’écriture de huit tomes consacrés au club et son histoire, en parallèle, il travaille également sur de multiples autres projets.

Du côté du club, le dévouement de « ce fou de Neuchâtel Xamax » est apprécié et respecté. Cette ardeur pour « les rouge et noir » que ne manque pas de relever le président du club, Christian Binggeli.

 

Laurent Weber est toujours intéressé par des prêts ou des donations d’images, de photos ou d’autres objets susceptibles de compléter sa collection en lien avec le FC Cantonal et Xamax mais aussi le FC Serrières.

Il lance également un appel aux familles des origines de ces clubs, telles que les « De Rougemont », « Coste » ou encore « Bühler », à jeter un œil dans leur album pour dénicher des documents inédits encore manquants. /jpp

Pour contacter Laurent Weber : laurent.weber@xamax.ch

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus