Un appel à l'aide lancé par le Cora

Les conséquences de la pandémie sont difficiles pour les finances du Centre œcuménique de rencontre ...
Un appel à l'aide lancé par le Cora

Les conséquences de la pandémie sont difficiles pour les finances du Centre œcuménique de rencontre et d’animation du Val-de-Travers. Le Cora appelle à la solidarité des Vallonniers

Les travaux sont bientôt terminés au nouveau local du Cora. Les travaux sont bientôt terminés au nouveau local du Cora.

Une autre association est touchée financièrement par la pandémie de coronavirus. Le Cora, le Centre œcuménique de rencontre et d’animation du Val-de-Travers, a lancé un appel à l’aide la semaine passée. Si l’association est restée active, en mettant par exemple en place un service de courses à domicile dès le printemps, avec l’appui de la Commune de Val-de-Travers, aujourd’hui le plus difficile arrive.

Le Cora a dû également arrêter plusieurs de ses activités depuis mars, comme les Clubs de midi, les repas intergénérationnels, ou encore son café. La brocante a rouvert ses portes en septembre mais de manière limitée. Et ce sont précisément ces activités qui permettent normalement de remplir les caisses. Le reste du financement provient de subventions de l’Etat.

Le Cora a des difficultés financières, les explications de Patricia Louvrier Favre, vice-présidente de l’association.

Le nouveau local de Cora avant le début des travaux. Le nouveau local de Cora avant le début des travaux.

Le deuxième appel aux dons de l’année.

En juin déjà, le Cora avait lancé un financement participatif afin de contribuer aux travaux nécessaires pour leur nouveau local à la rue du Patinage à Fleurier. Le crowdfounding de 50'000 francs avait été complété dans les 90 jours impartis.

Mais cette première campagne était très différente de la demande actuelle. En juin, il s’agissait de lancer enfin un projet qui était en gestation depuis plus d’une année. Le coût total de l’achat du bâtiment et des travaux atteint 1,350 millions de francs, et a été surtout financé par des fondations. Il a ensuite été complété par le financement participatif et un prêt. Le déménagement dans les nouveaux locaux aura lieu mi-décembre. /swe

2020, c'est une année où le Cora appelle au soutien de la population:


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus