Référendums et initiatives : délais suspendus

Le Conseil d’Etat neuchâtelois a décidé de suspendre les délais en matière de récoltes de signatures ...
Référendums et initiatives : délais suspendus

Le Conseil d’Etat neuchâtelois a décidé de suspendre les délais en matière de récoltes de signatures en raison de la crise sanitaire

Juste à temps : fin octobre, les référendaires avaient récolté 4'340 signatures contre le réaménagement du Clos-de-Serrières à Neuchâtel. Photo: archives. Juste à temps : fin octobre, les référendaires avaient récolté 4'340 signatures contre le réaménagement du Clos-de-Serrières à Neuchâtel. Photo: archives.

Les auteurs de référendums ou d’initiatives vont pouvoir souffler : en raison de la situation épidémique, le Conseil d’Etat neuchâtelois suspend les délais sur les dépôts de ces deux outils démocratiques. Cette décision porte jusqu’à la fin de la situation extraordinaire. Durant cette période, la récolte de signatures et la mise à disposition de listes à parapher sont interdites.

Actuellement, une initiative « pour la parité sur les listes électorales », portée par le Parti socialiste neuchâtelois, était en cours, selon la Feuille officielle du 6 novembre. Par ailleurs, une demande de référendum communal à l’encontre du projet de réaménagement et de piétonisation de la Place du marché de La Chaux-de-Fonds était aussi en phase de récolte de paraphes. Un référendum sur la reconnaissance des communautés religieuses ainsi qu'une initiative pour le pourcent culturel étaient en route. /comm-aju


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus