Le Canton de Neuchâtel entre au capital-actions de Viteos

L’Etat prend une part de 2,5%, ce qui correspond à un investissement de 6,8 millions de francs ...
Le Canton de Neuchâtel entre au capital-actions de Viteos

L’Etat prend une part de 2,5%, ce qui correspond à un investissement de 6,8 millions de francs. Les Villes demeurent les actionnaires majoritaires du fournisseur d’énergies

Le bâtiment de Viteos à Neuchâtel. (photo: archives) Le bâtiment de Viteos à Neuchâtel. (photo: archives)

Le Canton de Neuchâtel fait son entrée au capital-actions de Viteos. Claude Dubois, président du Conseil d’administration du fournisseur d’énergies et Laurent Favre, conseiller d’Etat en charge du développement territorial et de l’environnement, ont officialisé l’annonce ce jeudi. « C’est la concrétisation d’un objectif de législature. Celui de rapprocher l’Etat d’une société importante du canton de Neuchâtel », a expliqué le ministre. 

Le Canton prend une part de 2,5 %, soit une augmentation du capital de 6,8 millions de francs. Les Villes se partagent plus de 95% du reste de l’actionnariat.

D’une manière plus générale, le Conseil d’Etat espère que sa présence au Conseil d’administration facilitera la mise en place de la politique énergétique cantonale et fédérale. Selon Laurent Favre, « il s’agit d’un investissement autoporteur et intéressant au niveau financier qui figure dans le plan de législature comme mesure d’assainissement des finances. »

Cette participation de l’Etat est aussi la bienvenue du côté de Viteos. « Il s’agit d’une démarche volontaire d’un commun accord entre l’Etat, les communes et Viteos, davantage sur le plan stratégique qu’opérationnel dans le quotidien », s’est réjoui pour sa part Claude Dubois.

Cet investissement de l’Etat dans Viteos est complété par un second montant de 6,5 millions de francs injectés par le Canton dans le capital-actions de Groupe E. La part se monte aussi à 2,5%. /lre

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus