Les voisins se rient de la grisaille

Ni le covid, ni la météo chagrine n’auront eu raison de la fête des voisins. Elle s’est déroulée ...
Les voisins se rient de la grisaille

Ni le covid, ni la météo chagrine n’auront eu raison de la fête des voisins. Elle s’est déroulée vendredi à Neuchâtel. Vingt-deux groupes s'étaient annoncés auprès du service de l’intégration et des infrastructures culturelles, coordinateur de la manifestation

Malgré une météo peu collaborative, les voisins étaient à la fête vendredi à Neuchâtel. (Photo : Ville de Neuchâtel) Malgré une météo peu collaborative, les voisins étaient à la fête vendredi à Neuchâtel. (Photo : Ville de Neuchâtel)

Le froid n’a pas eu raison de la fraternité. Les organisateurs de la fête des voisins, qui s’est déroulée vendredi à Neuchâtel, sont satisfaits du bilan de l’édition 2020. Malgré une météo capricieuse, presque tous les événements organisés ont pu avoir lieu. Le nombre de participants a doublé cette année, passant d’une dizaine de groupes inscrits à 22, un record pour le concept.

Habituellement, la manifestation se déroule au mois de mai. Cette année, elle a été repoussée en raison de la crise liée au coronavirus. /tob-cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus