Le ciel pleure la Fête des vendanges

La 95e édition aurait dû avoir lieu ce week-end. Annulée à cause du coronavirus, la manifestation ...
Le ciel pleure la Fête des vendanges

La 95e édition aurait dû avoir lieu ce week-end. Annulée à cause du coronavirus, la manifestation passe entre les gouttes d’une météo annoncée comme calamiteuse et extrêmement rare pour le mois de septembre

La Fête des vendanges se déroule bien souvent sous une météo clémente et des températures quasi estivales. (Photo d'archive : Fête des vendanges 2013. Crédits photo : Ville de Neuchâtel). La Fête des vendanges se déroule bien souvent sous une météo clémente et des températures quasi estivales. (Photo d'archive : Fête des vendanges 2013. Crédits photo : Ville de Neuchâtel).

Rarement un week-end de Fête des vendanges n’aura été aussi maussade. La manifestation qui devait commencer ce vendredi aurait subi la pluie et des températures quasi hivernales, très rares pour la saison, selon MeteoNews.

Jusqu’à maintenant, il s’agissait du mois de septembre le plus doux depuis le début des relevés. Mais dès ce week-end, des températures maximales de 10 degrés et des averses importantes sont attendues. Une situation exceptionnelle selon Nicolas Borgognon de MeteoNews.

Selon le météorologue, le dernier coup de froid comparable en Europe remonte à 2002 et les températures attendues ce week-end diffèrent de la moyenne pour cette période.

Records et moyennes de températures en septembre à Neuchâtel. Source : MeteoNews Records et moyennes de températures en septembre à Neuchâtel. Source : MeteoNews

La Fête des vendanges, elle, est presque toujours passée entre les gouttes ces dernières décennies. De 1982 à 2019, 16 éditions sur 38 n’ont pas essuyé une seule goutte de pluie et seulement sept ont subi des averses tous les jours. Mais dans ces cas-là, les températures étaient restées relativement douces ou du moins jamais aussi basses que celles prévues pour ces prochains jours. Une météo aussi maussade pour un week-end de Fête des vendanges s'avère donc rarissime et ne manquera pas de mettre du baume au coeur des fêtards et des tenanciers de stands. Les explications de Cécile Détraz :

Ce week-end, ce n'est pas seulement de la pluie mais aussi de la neige qui est prévue dès 1'000 mètres d'altitude. /cde


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus