La Chaux-du-Milieu est inquiète pour ses écoliers

Une pétition signée à plus de 1’000 reprises demande plus de places assises pour les élèves ...
La Chaux-du-Milieu est inquiète pour ses écoliers

Une pétition signée à plus de 1’000 reprises demande plus de places assises pour les élèves du village dans les cars postaux. Plusieurs parents sont inquiets de voir des bus saturés rouler à vive allure dans la vallée de La Brévine

Selon les pétitionnaires, les enfants sont entassés dans les cars qui roulent à 80km/h. (Photo: SP). Selon les pétitionnaires, les enfants sont entassés dans les cars qui roulent à 80km/h. (Photo: SP).

Bus bondés et écoliers en danger, plus de 1'000 personnes ont déjà signé une pétition qui demande une amélioration des transports scolaires à La Chaux-du-Milieu. Depuis la rentrée, les classes de 1re et 2e HarmoS ont été déplacés à La Brévine pour réaliser des économies. Onze élèves supplémentaires prennent donc le bus en direction du village voisin en plus des écoliers qui habitent le long de la vallée.

Selon plusieurs parents, il y aurait désormais beaucoup trop d’enfants qui s’entassent dans le car postal et ceux-ci craignent pour l’intégrité physique des plus petits. Un texte a donc été lancé pour trouver une solution. Ce dernier demande la mise en place d’un petit bus ou car postal de transport scolaire en renfort du car postal de ligne. Celui-ci serait réservé en priorité aux enfants de 4-6 ans. La pétition, dont la récolte de signatures se poursuit jusqu'à la fin du mois, sera déposée à Berne.

Les explications d’une pétitionnaire, Emilie Baehler Heger :

Près de 80 passagers sont transportés aux heures de pointe. (Photo: SP). Près de 80 passagers sont transportés aux heures de pointe. (Photo: SP).

De son côté, Car Postal nous a transmis qu’elle comprend les inquiétudes des pétitionnaires. L’entreprise avance que des discussions sont en cours avec les communes de la vallée pour trouver des solutions, mais que légalement les enfants ne sont pas tenus d’être assis. Toutefois, la mise en place de transports spéciaux pour les petits enfants serait possible, mais onéreuse. /jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus