Plébiscite cantonal pour la journée d’école continue

Le Canton de Neuchâtel réfléchit au futur de l’école obligatoire. La journée continue qui ...
Plébiscite cantonal pour la journée d’école continue

Le Canton de Neuchâtel réfléchit au futur de l’école obligatoire. La journée continue qui comprend les cours, le repas, les devoirs et les activités extrascolaires est plébiscitée à 70% par les parents dans un sondage

Les élèves pourraient bientôt passer encore plus de temps à l'école pour soulager les parents. (Photo: LDD) Les élèves pourraient bientôt passer encore plus de temps à l'école pour soulager les parents. (Photo: LDD)

Les ménages neuchâtelois sont favorables à la journée d’école continue.

Le Canton de Neuchâtel a interrogé récemment la population sur la possibilité d’incorporer un système baptisé MAÉ acronyme pour « ma journée à l’école ». Le but de ce projet est d’intégrer l’enseignement, les repas de midi, les devoirs surveillés et des activités extrascolaires facultatives dans une journée type d’un élève de cycle I. Selon le Canton, il s’agit d’avoir une seule structure pour gérer les élèves dans leur journée et ainsi soulager les parents qui sont actifs dans le monde du travail.

Sur les 6670 ménages qui ont été interrogés par courrier, 58 % ont répondu. Plus de deux tiers des parents (70 %) se prononcent en faveur de l'école à journée continue. Un appel à projets sera lancé à la fin de l’année avec une mise en service d’ici 2023 pour les communes qui le souhaitent.

Le financement - évalué à plusieurs milliers de francs - devrait être pris en charge par la Confédération. Selon la ministre neuchâteloise de l'éducation, Monika Maire-Hefti, Berne a déjà déclaré que le projet était éligible en voie de recevoir une subvention. /jha

La conseillère d’Etat en charge de l’éducation, Monika Maire-Hefti:


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus