Deux des cinq supporters genevois condamnés par la justice neuchâteloise

Le Tribunal de police du Littoral et du Val-de-Travers a rendu son jugement concernant les ...
Deux des cinq supporters genevois condamnés par la justice neuchâteloise

Le Tribunal de police du Littoral et du Val-de-Travers a rendu son jugement concernant les cinq supporters du FC Servette accusés de troubles après un match contre Neuchâtel Xamax FCS en 2017

Cette image avait été diffusée peu après les faits par la Police neuchâteloise. Cette image avait été diffusée peu après les faits par la Police neuchâteloise.

Deux supporters du FC Servette condamnés par le Tribunal de police du Littoral et du Val-de-Travers. Cinq supporters étaient appelés à comparaître en mars pour des faits survenus à l’issue d’un match contre Neuchâtel Xamax FCS le 20 septembre 2017 à La Maladière. Le jugement a été rendu ce mardi matin.

Parmi les cinq prévenus, trois ont été acquittés faute de preuves. Le Tribunal n’a pas réussi à identifier les prévenus malgré le visionnage de vidéos et le dossier de police.

Le quatrième prévenu a été condamné pour violence ou menace contre les autorités et les fonctionnaires et pour émeute. Il a facilement été reconnu sur les vidéos de la police, comme il ne s’était pas masqué le visage. Le prévenu étant un récidiviste, il a été condamné à une peine pécuniaire de 60 jours-amende à 30 francs, avec sursis pendant 2 ans. S’ajoutent une amende de 100 francs et le paiement d’un cinquième des frais de la cause, soit 557,50 francs.

Le cinquième prévenu a également été condamné pour violence ou menace contre les autorités et les fonctionnaires et émeute. Il a en plus été condamné pour s’être dissimulé le visage au moment des événements. Comme le prévenu a reconnu les faits, le Tribunal de police s’est basé sur ses aveux. Récidiviste, le prévenu a été condamné à une peine pécuniaire de 60 jours-amende à 40 francs avec sursis pendant 2 ans, à une amende de 200 francs et au paiement d’un cinquième des frais de la cause, soit 557.50 francs. /comm-swe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus