La police explique pourquoi elle n’est pas intervenue à Auvernier

Entre 200 et 300 jeunes se sont rassemblés dans la nuit de samedi à dimanche pour faire la ...
La police explique pourquoi elle n’est pas intervenue à Auvernier

Entre 200 et 300 jeunes se sont rassemblés dans la nuit de samedi à dimanche pour faire la fête au bord du lac et ont accueilli les policiers neuchâtelois par des jets d’objets

La Police neuchâteloise a dû agir avec proportionnalité à Auvernier. La Police neuchâteloise a dû agir avec proportionnalité à Auvernier.

Des jeunes ont défié l’interdiction des rassemblements et la police le week-end passé à Auvernier. Ils étaient entre 200 et 300 pour faire la fête au bord du lac, alors que l’interdiction des rassemblements de plus de cinq personnes est toujours en vigueur en Suisse comme dans le canton de Neuchâtel et ceci jusqu’au 8 juin. Des policiers neuchâtelois ont tenté d’intervenir, en vain, essuyant jets de bouteilles et de nourriture.

Sur les réseaux sociaux cette non-intervention des forces de l’ordre n’est pas comprise. Pourquoi avoir laissé faire ? Pourquoi ne pas avoir appelé du renfort ? Les explications du porte-parole de la Police neuchâteloise Georges-André Lozouet. /jpp 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus