« Stress » et « résignation » pour une Neuchâteloise coincée au Guatemala

La pandémie de Covid-19 complique les déplacements à travers le monde. Des milliers de suisses ...
« Stress » et « résignation » pour une Neuchâteloise coincée au Guatemala

La pandémie de Covid-19 complique les déplacements à travers le monde. Des milliers de suisses et suissesses à l’étranger espèrent pouvoir rentrer rapidement au pays. Témoignage d'une Neuchâteloise au Guatemala en attente de rapatriement

Des milliers de Suisses espèrent pouvoir rapidement rentrer au pays (photo d'illustration). Des milliers de Suisses espèrent pouvoir rapidement rentrer au pays (photo d'illustration).

De nombreux Suisses sont encore coincés à l’étranger. Si 560 d’entre eux en provenance du Costa Rica, de Colombie et du Maroc ont été rapatriés mardi et mercredi, d’autres sont toujours en attente. C’est le cas de la Neuchâteloise Justine Gay et de sa collègue qui œuvrent dans une ONG au Guatemala. Un pays qui a décrété plusieurs mesures strictes pour lutter contre la propagation du Covid-19, comme la fermeture des frontières ou un couvre-feu entre 16h et 4h.

Les deux femmes ont entrepris toutes les démarches possibles auprès de l’Ambassade suisse au Guatemala et de la Confédération, mais pour l’heure rien ne bouge. Une situation pesante pour Justine Gay.

Justine Gay et sa collègue n’ont aucune nouvelle et ne savent pas si elles pourront rentrer et quand. Les deux femmes se sentent du coup abandonnées. Justine Gay.

Pendant les semaines à venir, la Confédération helvétique planifie plusieurs dizaines de vols à destination notamment de l'Amérique latine, de l'Asie et de l'Afrique. Des milliers de Suisses se trouvent actuellement à l'étranger. Quelque 17'000 personnes se sont enregistrées sur l'application Travel Admin. /jpp


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus