Coronavirus : l’économie neuchâteloise sur ses gardes

Selon la Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie, il est encore trop tôt pour estimer ...
Coronavirus : l’économie neuchâteloise sur ses gardes

Selon la Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie, il est encore trop tôt pour estimer l’ampleur des effets du virus sur la santé des entreprises. Ailleurs en Suisse, les premières demandes de chômage partiel ont été déposées

L'horlogerie neuchâteloise s'attend à être touchée par le Coronavirus. L'horlogerie neuchâteloise s'attend à être touchée par le Coronavirus.

Le coronavirus a fait une entrée remarquée sur le territoire suisse. Après les ligues sportives, les organisateurs d’événements ou encore les établissements liés à la santé, c’est l’économie d’un pays tout entier qui se demande bien à quelle sauce elle va être mangée. ATS-Keystone le révèle lundi, les premières demandes de chômage partiel ont été déposées dans les cantons. En Romandie, c’est notamment le cas dans les cantons du Valais, de Vaud et du Jura.


Développement du virus dans un contexte économique tendu

Pour l’heure, la Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie peine à définir des effets clairs liés au Covid-19 pour le canton de Neuchâtel. Une certitude pour son directeur Florian Németi, « Le coronavirus vient s’ajouter à une situation déjà compliquée depuis l’automne dernier avec un ralentissement conjoncturel constaté sur certains marchés. » note l’économiste dans l’entretien accordé à RTN. Autrement dit, il est pour l’heure difficile de distinguer ce qui est lié à ce nouveau virus et ce qui ne l’est pas.

 

Florian Németi : « Le Coronavirus s’ajoute à une situation déjà compliquée »

À terme toutefois, Neuchâtel pourrait être concerné tant sur le plan de l’exportation, dans certains marchés, que sur celui de l’importation. Les domaines caractéristiques de l’économie neuchâteloise sont pris en considération, avec en tête de liste l’horlogerie, mais aussi les medtechs ou la microtechnique. Un bilan chiffré plus précis devra être fait d’ici quelques mois.


Les entreprises s'organisent sur le plan sanitaire

Pour l’heure, les entreprises se contentent d’appliquer les recommandations émises par l’Office fédéral de la santé publique en collaboration avec le Secrétariat d’Etat à l’économie. D’autres décisions fédérales touchant l’économie pourraient êtres prises dans les prochains jours selon les informations de la CNCI. /lre



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus