Les sociaux chaux-de-fonniers au Grand Conseil

Le service social régional de La Chaux-de-Fonds et ses casseroles s’invitent dans les débats ...
Les sociaux chaux-de-fonniers au Grand Conseil

Le service social régional de La Chaux-de-Fonds et ses casseroles s’invitent dans les débats du Grand Conseil. Le Conseil d’Etat a posé des exigences aux autorités de la Métropole horlogère pour rétablir la situation

Le marasme dans lequel baigne le service social régional de La Chaux-de-Fonds inquiète dans les travées du Grand Conseil. (Photo : archives) Le marasme dans lequel baigne le service social régional de La Chaux-de-Fonds inquiète dans les travées du Grand Conseil. (Photo : archives)

 

On parle service social régional (SSR) au Grand Conseil. Le marasme dans lequel se trouve la structure chaux-de-fonnière inquiète certains députés.

Le PLR a déposé une interpellation et le groupe Vert’libéraux-PDC une question.

Pour mémoire, le SSR de la Métropole horlogère a présenté en début d’année une réorganisation en profondeur pour faire face à différentes problématiques : surcharge de travail des collaborateurs, manque d’uniformité du traitement des dossiers, erreurs et complications de travail avec, à la clé, des pertes financières se chiffrant en plusieurs centaines de milliers de francs.

Se souvenant que le Canton finance à hauteur de 60% la facture sociale, les députés se sont inquiétés : l’Etat a-t-il usé de son devoir de surveillance ? Le SSR de La Chaux-de-Fonds est-il un cas isolé ? Comment éviter que ce type de dysfonctionnement ne se reproduise dans d’autres communes ?

La problématique n’est pas nouvelle, a concédé le chef du département de l'économie et de l'action sociale (DEAS). Il a déjà pris langue au sujet du SSR avec les autorités chaux-de-fonnières à plusieurs reprises. En novembre de l’année dernière, il a fait part au Conseil communal de ses exigences pour rétablir la situation dans les meilleurs délais. Il promet un contrôle sur site dans le courant du 2e semestre 2020.

La rapporteuse PLR n’est pas complétement satisfaite de la réponse. Elle reviendra avec une nouvelle interpellation. Insatisfaction également pour le député PDC, Blaise Fivaz :

 

Blaise Fivaz, également élu au Conseil général de La Chaux-de-Fonds, promet de rester attentif, y compris au niveau communal. /cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus