Médecin chaux-de-fonnier acquitté en appel

Condamné en première instance pour actes d’ordre sexuel sur une de ses patientes, un médecin ...
Médecin chaux-de-fonnier acquitté en appel

Condamné en première instance pour actes d’ordre sexuel sur une de ses patientes, un médecin chaux-de-fonnier s’est vu acquitter lundi par la Cour du Tribunal pénal cantonal

Le Tribunal pénal cantonal a cassé le verdict de culpabilité prononcé en première instance contre un médecin chaux-de-fonnier. (Photo : archives) Le Tribunal pénal cantonal a cassé le verdict de culpabilité prononcé en première instance contre un médecin chaux-de-fonnier. (Photo : archives)

Ce qu’il s’est passé entre fin 2014 et début 2015 dans le cabinet d’un médecin chaux-de-fonnier, ils sont seulement deux à le savoir: le praticien et sa patiente. Mais leur interprétation des faits diverge.

D’un côté, il y a une femme convaincue d’avoir été victime d’abus lorsque son médecin a pratiqué sur elle une stimulation du clitoris ou encore lorsqu’elle a senti entre ses jambes son pénis en érection. De l’autre, il y a le docteur qui assure avoir effleuré le clitoris de sa patiente dans un but médical et qui estime que ce que la plaignante a senti à côté de son sexe était le contenu des poches de sa blouse.

Si le tribunal régional a conclu en 2017 qu’il y avait eu acte d’ordre sexuel contre une personne incapable de résister, pour la Cour pénale, la stimulation représentait bien un acte médical et le doute n’a pas pu être levé en ce qui concerne le pénis en érection. Elle a acquitté le prévenu.

La partie plaignante a d’ores et déjà annoncé qu’elle ferait appel au Tribunal fédéral. /cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus