Université : effectifs stables pour la rentrée

L’Université de Neuchâtel compte 1'721 nouveaux étudiants pour sa nouvelle année académique ...
Université : effectifs stables pour la rentrée

L’Université de Neuchâtel compte 1'721 nouveaux étudiants pour sa nouvelle année académique. L’institution annonce davantage d’interdisciplinarité et une ouverture sur la digitalisation

La stabilité dans les effectifs est un bon signe, selon le recteur Kilian Stoffel. La stabilité dans les effectifs est un bon signe, selon le recteur Kilian Stoffel.

Des chiffres globalement stables. Le nombre d’étudiants qui ont rejoint pour la première fois les bancs de l’Université de Neuchâtel est quasiment le même que l’année passée. Pour la rentrée 2019, ils sont 1’721 à avoir déposé leur dossier, contre 1'723 en 2018.

« Cette stabilité est une bonne chose car elle nous permet d’introduire facilement de nouvelles formations et de garantir la qualité de l’enseignement », indique le recteur Kilian Stoffel.

On note également une baisse importante des étudiants neuchâtelois (415 contre 483 en 2018), mais une légère hausse des étudiants jurassiens et bernois francophones.


Au menu, interdisciplinarité et digitalisation

Comme chaque année, plusieurs nouveautés s’ajoutent au programme des cours. L’Université mise davantage sur l’interdisciplinarité avec deux nouveaux cursus : un Bachelor en économie et sport, et un Bachelor en management et sport.

La digitalisation est également de mise pour cette année académique. En effet, un « atelier de renforcement digital » est ouvert aux étudiants de toutes les facultés. Le but étant de leur apprendre à utiliser des outils de travail avec des données.

Parmi les autres nouveautés, nous pouvons également citer le renforcement du Master en finance avec une orientation Data science, et également une orientation en conservation et biodiversité dans le Master de biologie.

En matière de formation, trois nouveaux Certificate of Advanced Studies (CAS) vont être lancés : un CAS en négociation, un CAS en outils du management et un CAS en traitement des eaux dans des contextes de crises humanitaires et de pays en développement.

Enfin, quatre nouveaux professeurs entrent en fonction. Il s’agit de quatre successions de poste. /dsa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus