Sorti(e) de boîte - Camille Bloch

L'entreprise familiale de chocolats située à Courtelary fête ses 90 ans. L'occasion de s'entretenir ...
Sorti(e) de boîte - Camille Bloch

L'entreprise familiale de chocolats située à Courtelary fête ses 90 ans. L'occasion de s'entretenir avec le patron actuel Daniel Bloch, représentant de la troisième génération

Daniel Bloch prend la pose devant le Centre visiteurs de Camille Bloch, qui a déjà accueilli plus de 160'000 gourmands, moins de deux ans après son ouverture. Daniel Bloch prend la pose devant le Centre visiteurs de Camille Bloch, qui a déjà accueilli plus de 160'000 gourmands, moins de deux ans après son ouverture.

Il fond dans les bouches depuis 90 ans, le chocolat de Camille Bloch. L’entreprise familiale fête cet anniversaire entre ce jeudi et lundi à Courtelary. Le directeur actuel Daniel Bloch était l’invité de Sortie de boîte (je, 8h40) dans La Matinale. Camille Bloch a été fondée en 1929 à Berne et est installée depuis 1935 à Courtelary, où elle n'a cessé de s'agrandir et a su se faire un nom majeur dans le milieu du chocolat,  notamment grâce à ses deux produits phares : Ragusa et Torino…

Daniel Bloch représente la 3e génération, après son père Rolf et son grand-père fondateur Camille. Cyprien Lovis l’a rencontré à Courtelary et a voulu savoir si Daniel Bloch avait choisi de succéder à son père et son grand-père, ou si on lui avait forcé la main.

« Je ne veux pas être le patron d’une entreprise, mais un patron dans une entreprise »

Le chocolat, avant  de le croquer, il faut pouvoir l’imaginer. La créativité est essentielle pour maintenir et développer le savoir-faire de Camille Bloch. Elle semble être un fil rouge de l’histoire de l’entreprise, selon son directeur général actuel, Daniel Bloch.

« Si on n’a pas un besoin, on ne devient pas créatif »

Trouver le bon mélange entre maintien du savoir-faire et créativité, l’un des credo de Camille Bloch. L’entreprise a lancé un projet en Géorgie pour posséder elle-même ses noisettes. But avoué  : augmenter ses propres compétences. 

« On va bientôt lancer un nouveau produit qui lie amandes et noisettes »

L'entreprise chocolatière accorde beaucoup d'importance à la traçabilité des matières premières, mais aussi à la durabilité. Pour le directeur, il faut donner des réponses à ces questions des consommateurs. Daniel Bloch.

« On ne pourra jamais résoudre les problèmes pour toujours »


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus