Alliance de la gauche neuchâteloise pour un troisième siège

Les Verts, le POP et le parti Socialiste apparentent leurs listes au Conseil national. Ce rapprochement ...
Alliance de la gauche neuchâteloise pour un troisième siège

Les Verts, le POP et le parti Socialiste apparentent leurs listes au Conseil national. Ce rapprochement augmente leurs chances de prendre un siège à la droite lors des élections fédérales d’octobre

Une partie des candidats au Conseil national était présent. De gauche à droite: Grégory Jaquet, Aurélie Widmer, Veronika Pantillon, Denis de la Reussille, Derya Dursun et Fabien Fivaz. Une partie des candidats au Conseil national était présent. De gauche à droite: Grégory Jaquet, Aurélie Widmer, Veronika Pantillon, Denis de la Reussille, Derya Dursun et Fabien Fivaz.

La gauche fait front commun en vue des fédérales d’octobre. Les Verts, le POP et le parti Socialiste vont présenter des listes apparentées pour l’élection au Conseil national.

Ce rassemblement a pour objectif de ravir un siège à la droite. En agissant ainsi, la gauche s’assure qu’aucun vote pour son camp ne soit fait dans le vide. En temps normal, les voix obtenues par un candidat non-élu n’auraient eu aucune influence positive pour les autres partis de gauche. Avec ce rapprochement, ces votes renforcent les chances de l'apparentement d’obtenir un siège supplémentaire.

De l’autre côté de l’échiquier politique, les vert’libéraux ont refusé l’alliance avec le PLR pour se tourner vers le PDC. Les voix de droite risquent donc d’être plus dissipées.

Selon Florence Nater, présidente du parti Socialiste neuchâtelois, il existe suffisamment de similitudes entre les programmes des différentes formations de gauche pour permettre ce rapprochement.

Interview de Florence Nater

L’objectif de décrocher trois des quatre sièges neuchâtelois au Conseil national peut paraître ambitieux. Cependant, la secrétaire générale des Verts neuchâtelois, Clémence Planas, pense que les récentes manifestations écologistes et féministes peuvent jouer en faveur de la gauche. /pha

Clémence Planas, secrétaire générale des Verts neuchâtelois


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus