Les cinémas indépendants neuchâtelois font de la résistance

Alors que la fréquentation des salles suisses est à la baisse, les petites salles indépendantes ...
Les cinémas indépendants neuchâtelois font de la résistance

Alors que la fréquentation des salles suisses est à la baisse, les petites salles indépendantes de la région tiennent bon. De manière générale, elles affichent des chiffres stables

Les cinémas indépendants régionaux s’en
sortent bien, alors que les salles suisses se vident de plus en plus. Les cinémas indépendants régionaux s’en sortent bien, alors que les salles suisses se vident de plus en plus.

Les cinémas indépendants de la région neuchâteloise se portent plutôt bien ! Ils sont dans l’ensemble épargnés par la tendance nationale. Selon les chiffres de l’Office fédéral de la statistique, la fréquentation des salles est à la baisse depuis une dizaine d’années. En 2017, la barre des deux entrées en moyenne par personne n’a pas été atteinte. Alors que la baisse de fréquentation des cinémas suisses a frôlé les -16% l’année dernière, les petites salles régionales indépendantes tiennent bon, à l’exception du Colisée de Couvet. L’ABC à La Chaux-de-Fonds, le cinéma Casino au Locle ou encore le cinéma à La Neuveville affichent des chiffres stables, voire à la hausse.


A l’ABC de La Chaux-de-Fonds, Mélanie Cornu, co-directrice du cinéma, remarque une fréquentation stable depuis dix ans. Ses explications :

Même scénario au cinéma Casino du Locle: depuis septembre, il va même plutôt vers une légère hausse de son affluence. Cette tendance peut s’expliquer de différentes manières pour Bernard Vaucher, responsable de la communication du cinéma loclois :

En revanche, ce n’est pas le cas pour le Colisée de Couvet, qui a vu son année 2018 commencer de façon morose jusqu’en septembre. Le cinéma a enregistré la baisse la plus forte des dix dernières années. Les explications du gérant, Bertrand Stoller :

Depuis le mois d’octobre, les chiffres retrouvent une certaine stabilité dans le cinéma Colisée de Couvet. Quant au grand groupe neuchâtelois Cinepel, les chiffres ne sont pour l’heure pas connus. /iae


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus