Les voiturettes Enuu dépassent les attentes

Enuu compte déjà 850 utilisateurs pour ses voiturettes électriques à Bienne. La flotte grandira ...
Les voiturettes Enuu dépassent les attentes

Enuu compte déjà 850 utilisateurs pour ses voiturettes électriques à Bienne. La flotte grandira prochainement tandis que les problèmes de comportements liés à l’utilisation de ces véhicules sont surveillés de près

Les voiturettes d'Enuu rencontrent un beau succès à Bienne, mais elle se retrouvent aussi parfois parquées sur les trottoirs plutôt que dans les places pour vélos. Les voiturettes d'Enuu rencontrent un beau succès à Bienne, mais elle se retrouvent aussi parfois parquées sur les trottoirs plutôt que dans les places pour vélos.

Les voiturettes électriques d’Enuu ont fait leur place à Bienne. Les treize petits véhicules en libre-service lancés par la start-up seelandaise il y a trois mois comptent actuellement 850 utilisateurs. Luca Placi, cofondateur d’Enuu, nous a indiqué mardi être plus que satisfait de ce bilan qui dépasse les attentes. Les prévisions de la société passent ainsi de 1'000 à 1'500 inscrits d’ici la fin de l’année.

Afin de garantir la qualité du service, la firme lancera prochainement sept véhicules supplémentaires. Le but à terme est d’étendre la zone de couverture. Nidau, Port, Brügg ou encore les Champs de Boujean pourraient ainsi être desservis. La flotte compterait alors quarante à cinquante véhicules, selon Luca Placi. Le Neuchâtelois installé à Bienne n’entend pas s’arrêter en si bon chemin : « nous souhaitons nous implanter à Genève, Bâle ou Zurich d’ici la fin de l’année, et dans une grande ville européenne courant 2020 ».

Des problèmes de comportements pris au sérieux

Si le développement de cette nouvelle offre de mobilité est prometteur, il suscite aussi des problèmes de comportement. Quelques plaintes ont été reçues en raison de véhicules parqués de manière inappropriée, que ce soit sur des trottoirs ou des places réservées aux handicapés par exemple. Luca Placi déclare être très attentif à ces remarques : « nous avertissons les utilisateurs qui se comportent mal et en cas de récidive nous leur retirons l’accès au service ».

Autre problème à régler, celui du nombre d’utilisateurs simultanés. Les voiturettes d’Enuu sont prévues pour transporter une seule personne, mais il n’est pas rare de les voir circuler avec deux occupants. Des solutions sont ici encore à l’étude : « nous allons apporter des adaptations physiques pour qu’il soit impossible de s’asseoir dans le coffre de nos véhicules. Nous pourrions à l’avenir installer des capteurs qui empêchent le démarrage si quelqu’un s’assoit derrière le conducteur. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus