« Il y a une volonté de maintenir les valeurs du Collège musical »

Le conseiller communal chaux-de-fonnier en charge de la culture Théo Bregnard s’exprime à son ...
« Il y a une volonté de maintenir les valeurs du Collège musical »

Le conseiller communal chaux-de-fonnier en charge de la culture Théo Bregnard s’exprime à son tour sur la possible absorption de l’institution par le Conservatoire neuchâtelois

Théo Bregnard. (photo: archives) Théo Bregnard. (photo: archives)

Le Conservatoire neuchâtelois et le Collège musical de La Chaux-de-Fonds se font du pied. L’origine de l’idylle n’est pas amoureuse, mais bien financière. La conseillère d’Etat en charge de l’instruction publique Monika Maire-Hefti va même plus loin. Elle a évoqué mercredi soir dans Place publique une absorption possible de l’institution de la Métropole horlogère.

Dans l’entretien qu’il nous a accordé ce jeudi, le conseiller communal chaux-de-fonnier en charge du dossier Théo Bregnard tempère et précise que rien n’est fait. « On s’est approché du Canton pour voir comment ces deux institutions pourraient être redynamisées » explique le popiste. La discussion entre l'Etat et la Commune devra notamment aborder la question des prestations à maintenir ou à éliminer. Et à ce sujet Théo Bregnard est catégorique : « nous voulons maintenir les valeurs du Collège musical, en particulier l’accès à la musique pour tous, et le lien entre école et musique » L’élu n’a toutefois pas été en mesure de donner davantage de détails concernant l’avenir de la vingtaine d’enseignants. Le dossier suit son cours.

Le choix définitif sur l’avenir du Conservatoire et du Collège musical à La Chaux-de-Fonds reviendra de toute manière au Conseil général, probablement dans le courant de l’année. /lre


Notre entretien avec Théo Bregnard:


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus