« La présence du Conservatoire doit être accrue à La Chaux-de-Fonds »

La conseillère d’Etat Monika Maire Hefti nous dit sa volonté d’intégrer une partie des activités ...
« La présence du Conservatoire doit être accrue à La Chaux-de-Fonds »

La conseillère d’Etat Monika Maire Hefti nous dit sa volonté d’intégrer une partie des activités du Collège musical de La Chaux-de-Fonds au Conservatoire

La conseillère d'État, Monika Maire-Hefti, soutient l'absorption d'une partie des activités du Collège musical de La Chaux-de-Fonds par le Conservatoire de musique neuchâtelois. La conseillère d'État, Monika Maire-Hefti, soutient l'absorption d'une partie des activités du Collège musical de La Chaux-de-Fonds par le Conservatoire de musique neuchâtelois.

L’enseignement de la musique dans le canton de Neuchâtel est sous pression. Après la Haute école de musique et la Musique scolaire du Locle, au tour du Collège musical de La Chaux-de-Fonds de voir son avenir compromis. Plusieurs sources nous ont indiqué la semaine dernière qu’un rapprochement avec le Conservatoire était dans l’air. Une information confirmée par le conseiller communal en charge de la culture, Théo Bregnard, dans un entretien accordé à nos confrères d’Arcinfo. L’inquiétude est réelle parmi le corps enseignant de cette école réputée pour pratiquer des tarifs favorables aux revenus les plus modestes. Plusieurs enseignants craignent qu’une absorption de leur établissement par le Conservatoire ne se solde par des suppressions de postes et par un renchérissement des écolages.

Le Canton veut privilégier le Conservatoire

De son côté, la cheffe du Département de l'éducation et de la famille, Monika Maire-Hefti reconnaît avoir donné l’impulsion d’un tel rapprochement. Il faut dire que l’enseignement de la musique est une compétence cantonale. L’objectif est de rétablir l’équilibre au sein du Conservatoire, qui compte deux fois plus d’élèves sur le Littoral que dans les Montagnes. Mais la conseillère d’État avertit : le budget ne sera pas extensible. Ainsi, certaines activités du Collège musical seront supprimées. Notre entretien :

Monika Maire-Hefti était notre invitée dans l’émission Place publique. La conseillère d’État nous a aussi confirmé que la votation sur la Haute-Ecole de Musique aura lieu cette année, vraisemblablement au mois de novembre. /gwe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus