Les Pokémons ont toujours leurs adeptes

Le jeu sorti en 2016 reste populaire dans la région. L’application séduit notamment de nombreux ...
Les Pokémons ont toujours leurs adeptes

Le jeu sorti en 2016 reste populaire dans la région. L’application séduit notamment de nombreux adultes

Un attroupement de joueurs de Pokémon Go au centre-ville de Neuchâtel Un attroupement de joueurs de Pokémon Go au centre-ville de Neuchâtel

C’était le phénomène de l’été 2016 : pas un jour sans qu’on parle du jeu de réalité augmentée Pokémon GO. Deux ans et demi plus tard, l’application pour téléphone portable est loin d’être tombée dans l’oubli. De nombreux adeptes y jouent encore, y compris dans la région. Et qui plus est, de nombreux adultes. Une vingtaine de joueurs étaient attroupés récemment devant une boulangerie du centre-ville de Neuchâtel. En ce samedi matin de janvier, tous étaient rivés sur leurs écrans, espérant chasser des monstres inédits. Rencontre avec deux trentenaires bien accros : Marine et Vasco.

Le jeu Pokémon Go a toujours ses adeptes, notamment à Neuchâtel Le jeu Pokémon Go a toujours ses adeptes, notamment à Neuchâtel

Depuis son lancement, l’application Pokemon Go comptabilise quelque 540 millions de téléchargements dans le monde. Elle a généré l’année dernière un chiffre d’affaires de près de 800 millions de dollars. /gwe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus