Nouveau délai de candidatures pour l’UDC neuchâteloise

La section neuchâteloise du parti a repoussé son délai pour le dépôt des candidatures pour ...
Nouveau délai de candidatures pour l’UDC neuchâteloise

La section neuchâteloise du parti a repoussé son délai pour le dépôt des candidatures pour les élections fédérales au 8 février, faute de candidats en nombre suffisants

D’après nos informations, Yvan Perrin, Niels Rosselet-Christ et Olga Barben seraient les trois seuls candidats de l’UDC neuchâteloise à l’heure actuelle. D’après nos informations, Yvan Perrin, Niels Rosselet-Christ et Olga Barben seraient les trois seuls candidats de l’UDC neuchâteloise à l’heure actuelle.

L’UDC neuchâteloise en manque de candidats pour les élections fédérales. Initialement fixé au 19 janvier, le dépôt des candidatures a été reporté au 8 février, selon un communiqué du parti.

Jusqu’à présent, seules trois personnes ont manifesté leur intérêt, alors que la section du canton avait indiqué, lors de son assemblée générale début décembre, vouloir présenter trois listes : deux pour le Conseil national, dont une jeune, et une pour le Conseil des Etats. Le parti souffre-t-il d’un manque de motivation de la part de ses membres ? La réponse du président de l’UDC neuchâteloise, Walter Willener.

Pour le moment et d’après nos informations, Yvan Perrin, Niels Rosselet-Christ et Olga Barben sont les seuls à être sortis du bois.

En plus du manque de candidats, l’autre question qui agite l’UDC neuchâteloise concerne toujours Raymond Clottu. Le conseiller national, aujourd’hui indépendant, doit toujours donner sa réponse quant à une éventuelle réintégration au sein du parti. Un scénario que désire la présidence de l’UDC pour mettre toutes les chances de son côté lors des prochaines élections d’octobre. /rgi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus