Vingt-deux scouts neuchâtelois chez l’Oncle Sam

Le Jamboree 2019 organisé par les Etats-Unis, le Canada et le Mexique accueillera 45'000 scouts ...
Vingt-deux scouts neuchâtelois chez l’Oncle Sam

Le Jamboree 2019 organisé par les Etats-Unis, le Canada et le Mexique accueillera 45'000 scouts venus des quatre coins de la planète. Vingt-deux Neuchâtelois s’envoleront pour la Virginie occidentale en juillet prochain

La troupe romande à laquelle appartiennent 22 scouts neuchâtelois s'est choisie le nom de Rajam's Mood. Elle partira en juillet prochain pour participer au 24e Jamboree en Virginie occidentale. La troupe romande à laquelle appartiennent 22 scouts neuchâtelois s'est choisie le nom de Rajam's Mood. Elle partira en juillet prochain pour participer au 24e Jamboree en Virginie occidentale.

Deux semaines au pays de l’oncle Sam, c’est ce que vont vivre 22 Neuchâtelois de 14 à 17 ans en compagnie de 45'000 jeunes venus de toutes les régions de la planète. Ils participent au 24e Jamboree, un camp scout mondial organisé tous les quatre ans.

Pour 2019, ce sont le Canada, les Etats-Unis et le Mexique qui ont mis la main à la pâte. Ils accueilleront les différentes délégations en Virginie occidentale en juillet prochain. Durant 15 jours, il y aura de l’amusement, du sport, de la découverte, des rencontres, mais aussi de la réflexion. Les scouts sont invités à se pencher sur le thème de cette 24e édition : unlock a new world, les clés pour un nouveau monde.

Au Jamboree 2019, Neuchâtel sera représenté par 22 jeunes issus de différents groupes du canton : Chimborazo à La Chaux-de-Fonds, Durandal à Val-de-Ruz, Les Perchettes à Auvernier, les Flambeaux et Trois-Raisses à Val-de-Travers et Baslac à Saint-Blaise.

Tous sont réunis au sein d’une troupe romande, Rajam’s Mood qui accueille également des scouts de Genève, Vaud, Fribourg et du Jura bernois.

Depuis l’automne dernier et jusqu’au jour du départ, les membres de la troupe mettent en place différentes actions pour financer une partie de leur camp. Ils ont par exemple ramassé des pommes qui ont été transformées en jus au pressoir de la Bor à Valangin, tenus des stands dans différents marchés de Suisse romande et lancé une campagne de financement participatif.

Le coût de l’inscription au Jamboree dépend du produit intérieur brut (PIB) du pays dans lequel vivent les scouts. En Suisse, le prix est relativement élevé, mais il permet de donner un coup de pouce financier à des participants vivants dans des régions moins favorisées. /cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus