Vers une nouvelle politique en matière d’EMS

Le canton de Neuchâtel repense sa politique envers les personnes âgées. L’objectif est de renforcer ...
Vers une nouvelle politique en matière d’EMS

Le canton de Neuchâtel repense sa politique envers les personnes âgées. L’objectif est de renforcer le maintien à domicile

Le canton de Neuchâtel souhaite favoriser le maintien à domicile. Le canton de Neuchâtel souhaite favoriser le maintien à domicile.

Vieillir en restant chez soi : le canton de Neuchâtel revoit sa politique pour les personnes âgées. Il s’agit de ne pas se limiter à l’alternative entre domicile et EMS mais de développer d’autres options.

Les solutions mises en place sont multiples : soins et aide à domicile, appartements protégés, soutien aux proches aidants ou encore développement des foyers de jour, dont le nombre va passer de 63 à 430.

Cette nouvelle politique aura un impact sur le visage des EMS à l’avenir. Le profil des personnes à accueillir va changer puisque le placement se fera plus tard. Les homes devront s’adapter, notamment en matière d’aménagement. L’ascenseur devient nécessaire, tout comme des chambres suffisamment grandes pour les personnes en fauteuil roulant.

Par ailleurs, le nombre de places en EMS sera revu à la baisse ces prochaines années.

L’AROSS (Association réseau orientation santé sociale) permet aux personnes concernées et à leurs proches de se renseigner sur les possibilités d’aide à domicile ou sur les autres options à disposition. La qualité de vie reste au cœur de la réflexion de l’Etat. /sma-mwi

Notre entretien avec Vincent Huguenin-Dumittan, chef du Service de la santé publique


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus