Les oiseaux d’eau hivernants présents en nombre

Le recensement de novembre fait état d’une population d’oiseaux supérieure aux dernières années ...
Les oiseaux d’eau hivernants présents en nombre

Le recensement de novembre fait état d’une population d’oiseaux supérieure aux dernières années sur les lacs de Neuchâtel et Morat. Les trois quarts de ces volatiles ont été recensés sur la rive sud du lac de Neuchâtel

Sarcelles d'hiver observées pendant le recensement de novembre 2018 (Image: Association de la Grande Cariçaie) Sarcelles d'hiver observées pendant le recensement de novembre 2018 (Image: Association de la Grande Cariçaie)

Plus 80'000 individus, toutes espèces confondues. C’est le nombre d’oiseaux recensés sur les lacs de Neuchâtel et de Morat le 18 novembre 2018. Près des trois quarts des volatiles ont été observés du côté de la rive sud du lac de Neuchâtel.

Deux espèces de « canard de surface » assez rares dans la région ont été observées en plus grand nombre qu’habituellement. L’association de la Grande-Cariçaie fait état de 135 canards pilets et 577 sarcelles d’hiver. Elle évoque le niveau bas du lac comme un facteur à cette augmentation.

Les canards plongeurs restent les plus représentés sur les hauts du pied du Jura. Plus de 27'000 fuligules milouin ont été recensés et la nette rousse est estimée à plus de 20'000 individus.

Deux espèces très rares ont étonné les experts par leur présence. Près de 16 fuligules nyrocas, un groupe conséquent, ont été observés à Corcelette. Un oiseau de mer, le labbe parasite, a été observé sur sa route pour l’Afrique du Nord à une date très tardive. /comm-tho


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus