Val-de-Travers prévoit un déficit de 3,5 millions de francs en 2019

Malgré l’amélioration de la conjoncture, le budget 2019 de Val-de-Travers reste dans le rouge ...
Val-de-Travers prévoit un déficit de 3,5 millions de francs en 2019

Malgré l’amélioration de la conjoncture, le budget 2019 de Val-de-Travers reste dans le rouge. Mais la Commune veut poursuivre ses projets

Des préoccupations mais pas d'inquiétudes majeures pour le chef des finances de Val-de-Travers, Frédéric Mairy. Des préoccupations mais pas d'inquiétudes majeures pour le chef des finances de Val-de-Travers, Frédéric Mairy.

Le Conseil communal de Val-de-Travers s’attend à vivre une année 2019 difficile. Il présente un budget déficitaire de 3,5 millions de francs, que le législatif examinera le 10 décembre. Mais, contrairement au Locle, aucune augmentation d’impôts n’est proposée.

Le recul de l’activité économique commence à s’atténuer, une amélioration est attendue du côté des revenus provenant des entreprises, notamment grâce à l’installation de Celgene à Couvet. En revanche, l’impôt des personnes physiques ne profite pas de la reprise jusqu’à présent. Les charges sont maîtrisées, elles n’évoluent guère depuis quelques années. Ce qui alourdit la note provient d’un recul des revenus.

Pour élaborer le budget 2018, les autorités avaient réalisé un prélèvement de 1,1 million de francs à la réserve de politique conjoncturelle. Il n’en sera pas de même pour l’exercice qui s’annonce. Le transfert d’un point d’impôt des communes vers l’État figure au budget 2019. Val-de-Travers a aussi décidé d’augmenter la capacité d’accueil des structures pré et parascolaires. Au final, le chef des finances, Frédéric Mairy, constate que le résultat est meilleur pour le budget 2019 que le précédent.

La Commune veut poursuivre sa politique d’investissements active. Une amélioration de l’entretien du réseau routier, pistes cyclables comprises, est notamment prévue à hauteur de 215'000 francs. /msa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus