Une CCT bien accueillie par les coursiers à vélo neuchâtelois

Les professionnels de la livraison à vélo bénéficieront d’une convention collective qui cadre ...
Une CCT bien accueillie par les coursiers à vélo neuchâtelois

Les professionnels de la livraison à vélo bénéficieront d’une convention collective qui cadre les conditions de travail

Une CCT pour cadrer le travail des coursiers à vélo. Photo: Vélocité. Une CCT pour cadrer le travail des coursiers à vélo. Photo: Vélocité.

Bonne nouvelle pour les professionnels des livraisons à vélo. Les coursiers bénéficieront pour la première fois d'une convention collective de travail dans le courant de l'année prochaine. Les partenaires sociaux sont parvenus à un accord fin octobre.

A Neuchâtel, le co-directeur de Vélocité voit cette convention d’un bon œil. Le texte cadre la situation actuelle en termes de salaires, de vacances, d’heures de travail ou encore de congé paternité. La CCT contraint aussi les entreprises de payer les cyclistes lorsqu’ils sont mobilisés mais attendent de pouvoir réaliser une course. La direction de Vélocité espère que le texte pourra ces prochaines années être étendu à l’ensemble des acteurs de la livraison. Une extension qui obligerait les géants étrangers de la livraison à adopter et à respecter les conditions de travail suisses.

Pour atteindre cet objectif, un pourcentage des employés doivent s’affilier à un syndicat, le partenaire social, afin que la déclaration soit de portée générale.

Le texte devrait permettre d’empêcher certain géants étrangers de déréguler le marché helvétique. Tristan Cordonier, co-directeur de Vélocité:

Du côté des cyclistes employés justement, on salue la mise sur pied de cette CCT. Même si, à Neuchâtel, un dialogue entre salariés et direction existait depuis de nombreuses années. /aju

Pour Yvan Monnerat, travailler chez Vélocité, c’est avant tout une passion :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus