Les Journées du patrimoine cassent les frontières

La 25e édition du rendez-vous aura lieu les 1er et 2 septembre. Dix-huit visites sont au programme ...
Les Journées du patrimoine cassent les frontières

La 25e édition du rendez-vous aura lieu les 1er et 2 septembre. Dix-huit visites sont au programme dans le canton de Neuchâtel.

La Cité universitaire de Neuchâtel, une des réalisations les plus intéressantes de l'architecture des trente glorieuses dans le canton de Neuchâtel, et qui sera mise à l'honneur durant les Journées européennes du patrimoine. (photo: archives) La Cité universitaire de Neuchâtel, une des réalisations les plus intéressantes de l'architecture des trente glorieuses dans le canton de Neuchâtel, et qui sera mise à l'honneur durant les Journées européennes du patrimoine. (photo: archives)

Un élément architectural de la Cité universitaire de Neuchâtel trône fièrement sur l’affiche romande des Journées européennes du patrimoine. Ce bâtiment de l’architecte Georges-Jacques Haefeli, tout comme d’ailleurs une autre de ses réalisations qu’est le Musée international d’horlogerie de La Chaux-de-Fonds, seront discutés et débattus lors de la 25e édition des Journées européennes du patrimoine les 1er et 2 septembre. L’architecture des années 60 et 70 est un des volets mis à l’honneur cette année par la manifestation. Cette dernière s'insère d'ailleurs dans l'Année du patrimoine culturel, d'où la volonté de "casser les frontières",


Pour les organisateurs, il s’agit notamment de faire comprendre à la population que de nombreux bâtiments auxquels on ne prête pas attention aujourd’hui seront le patrimoine de demain. Il s’agira aussi de savoir quels défis demandera l’entretien de telles structures.


Visites libres ou commentées, promenades, ateliers, fêtes, promenades littéraires ou encore tables rondes figurent au programme.

Les écoles intégrées à la manifestation

Le patrimoine concerne aussi les nouvelles générations. Forts de ce constat, les organisateurs issus de l'Office du patrimoine et de l'archéologie, ont approché le Service de l’enseignement obligatoire. Quatorze classes ont participé au projet lors de la dernière année scolaire, et ont été invitées à visiter et s'approprier certains bâtiments de la région. Il en résulte de nombreuses créations: jeux de piste, visites guidées entre autres, qui seront présentées à travers le canton le premier week-end de septembre. /lre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus