Les contours d'une Maison de la tourbière prennent forme aux Ponts-de-Martel

Plusieurs associations et fondations souhaitent créer un centre d’interprétation dans l’ancien ...
Les contours d'une Maison de la tourbière prennent forme aux Ponts-de-Martel

Plusieurs associations et fondations souhaitent créer un centre d’interprétation dans l’ancien hôtel du Cerf aux Ponts-de-Martel afin de valoriser ce patrimoine naturel et historique des Montagnes neuchâteloises. Le projet, estimé à 6,8 millions de francs, entre dans la phase des études finales

Le Marais-Rouge aux Ponts-de-Martel. (photo:archives) Le Marais-Rouge aux Ponts-de-Martel. (photo:archives)

Il s’agit de l’un des plus vastes sites de hauts-marais en Suisse. La tourbière des Ponts-de-Martel doit être encore mieux valorisée auprès du grand public. C’est l’idée à partir de laquelle a germé le projet d’une Maison de la tourbière dans le village des Montagnes neuchâteloises. Des habitants du village, issus de plusieurs associations et fondations en lien avec les tourbières, travaillent depuis plusieurs années à la création d’un centre d’interprétation.

Entretien avec Jean-Daniel Rothen, président de la Fondation du Musée de la tourbière

Le coût de ce projet est estimé à 6,8 millions de francs, dont la moitié a déjà été trouvée grâce à une recherche de fonds. Si l’agenda est respecté, les études finales devraient être terminées courant 2019 et les travaux pourraient commencer en 2020, pour une inauguration en 2021.

Une vocation touristique et scientifique

Le projet se veut unique en Suisse et vise à terme 12'000 visiteurs par année, contre 7'000 aujourd’hui qui se rendent uniquement sur les sentiers. L’ancien hôtel du Cerf, qui avait été racheté par la coopérative du même nom en 2014, abritera un espace d’exposition, un restaurant avec possibilités d’hébergement et une salle polyvalente. Les sentiers des tourbières seront aussi améliorés et enrichis de nouveaux parcours.


En parallèle, les initiateurs du projet travaillent aussi à la création d’un centre de compétence national en collaboration avec le Service de la faune, des forêts et de la nature du canton de Neuchâtel et Pro Natura. /lre



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus