Les contrôles du bien-être des animaux de ferme vont être modifiés

Le Canton de Neuchâtel n’a pas respecté les inspections relatives au bien-être des animaux ...
Les contrôles du bien-être des animaux de ferme vont être modifiés

Le Canton de Neuchâtel n’a pas respecté les inspections relatives au bien-être des animaux de ferme l’an passé. Le vétérinaire cantonal relativise mais explique que le système actuel va changer

Le Canton réagit au manque de vérification du bien-être des animaux de ferme. Neuchâtel fait partie des sept cantons qui effectuent le moins de contrôles de manière inopinée, selon une information de la SonntagsZeitung. L’année passée, la proportion a atteint seulement 5,6% dans le Canton de Neuchâtel alors que la loi requiert 10% de contrôles de ce type. Ces vérifications surprises sont réalisées par l’ANAPI, l’organisation de contrôles agricoles.

Le vétérinaire cantonal nous explique pourquoi le taux n’a pas été atteint à Neuchâtel. Pierre-François Gobat :

Ces contrôles nécessitent trop de documents à remplir et compliquent les visites suprises dans les fermes, se justifie Pierre-François Gobat. Le Service neuchâtelois de la consommation et des affaires vétérinaires est en train de modifier complètement le système de contrôles. /ali


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus