Le Conseil d’Etat livre son plan pour 2018

L’exécutif neuchâtelois a décidé mercredi du cadre financier de l’action de l’Etat dès janvier ...
Le Conseil d’Etat livre son plan pour 2018

L’exécutif neuchâtelois a décidé mercredi du cadre financier de l’action de l’Etat dès janvier 2018. Seules les dépenses absolument nécessaires pourront être entreprises

Le Conseil d’Etat neuchâtelois tente de rassurer. A la suite de la non-adoption du budget 2018 dans la nuit de mardi à mercredi par le Grand Conseil, l’exécutif cantonal a décidé mercredi du cadre financier de l’action de l’Etat pour les trois premiers mois de 2018. D’une manière générale, seules les dépenses absolument nécessaires pourront être engagées. Tous les nouveaux projets, investissements, dépenses ou engagements de collaborateurs ne seront possibles que dans des circonstances extraordinaires.

Le Conseil d’Etat précise dans un communiqué que les subventions et dépenses courantes pourront être engagées jusqu’à hauteur de 20% du cadre de référence. C’est donc dans un esprit rassurant et dans un souci de stabilité que le Gouvernement évoluera de janvier à mars 2018. Il analysera dès lors régulièrement la situation financière du canton dans le but de relever la barre le plus rapidement possible. /comm-ali


Actualisé le

 

Articles les plus lus