Et si l’homme invisible mangeait un sandwich ?

Le physicien Roland Lehoucq est l’invité jeudi du Club 44 de la Chaux-de-Fonds. Il y présentera ...
Et si l’homme invisible mangeait un sandwich ?

Le physicien Roland Lehoucq est l’invité jeudi du Club 44 de la Chaux-de-Fonds. Il y présentera sa conférence « Super les héros », un moyen d’apprivoiser des concepts scientifiques de manière ludique

Roland Lehoucq. Roland Lehoucq.

D’où vient la masse de l’incroyable Hulk quand il se transforme ? Quelle est la puissance en watt des muscles de Superman ? Autant des questions en apparence absurdes, mais qui permettent de mettre en pratique la méthode scientifique en s’amusant. Roland Lehoucq n’en est pas à son coup d’essai. Astrophysicien et président du festival de science-fiction les Utopiales de Nantes, il s’est fait connaître hors des milieux de la recherche en publiant « Faire de la science avec Star Wars » en 2005. Dans ce livre, Roland Lehoucq essaie de comprendre les phénomènes surnaturels de ces célèbres films de science-fiction, et d’y appliquer un raisonnement scientifique.

« Dans ces univers, on ne vous explique pas comment fonctionne ce que vous voyez à l’écran. Il n’y a nulle part un mode d’emploi pour fabriquer un sabre laser. On doit donc adopter la même méthode qu’en astrophysique, et essayer de comprendre ce que l’on voit par observation, en faisant des hypothèses ». Le propos est donc bien plus sérieux qu’il n’y parait. Et les pouvoirs de l’homme invisibles, ou la « vision rayons X » sont autant de prétextes pour comprendre la nature physique de la lumière. «Si l’homme invisible est vraiment invisible, que se passe-t-il s’il mange un sandwich  ? Celui-ci devrait logiquement disparaître, ce qui ne fait pas sens d’un point de vue physique.  Dans le règne animal, il existe des organismes transparents. C’est le cas de certaines méduses, mais leur tube digestif est la seule partie visible de leur corps».

(Photo: Wikipédia) (Photo: Wikipédia)

Force et de constater que d’un point de vue scientifique, le monde des comics manque cruellement de cohérence. Mais qu’importe ! Pour Roland Lehoucq, ces fictions sont un excellent point de départ pour comprendre notre monde. Et ses talents de conteurs sauront convaincre les plus réticents aux réalités mathématiques. /vja  


Actualisé le

 

Actualités suivantes