Les jeunes transmettent l’histoire d’Anne Frank à Delémont

L’exposition itinérante du musée Anne Frank d’Amsterdam fait escale au Collège de Delémont ...
Les jeunes transmettent l’histoire d’Anne Frank à Delémont

L’exposition itinérante du musée Anne Frank d’Amsterdam fait escale au Collège de Delémont, les élèves ont été associés au projet

Faire résonner l’histoire d’Anne Frank avec les problématiques actuelles. Pour la première fois en Suisse romande, le Collège de Delémont accueille pendant un mois l’exposition itinérante du musée Anne Frank d’Amsterdam. Les élèves sont associés à la démarche. Ils seront chargés des visites guidées après avoir suivi une formation sur l’histoire de cette jeune fille juive qui a vécu cachée avec sa famille pendant l’occupation nazie à Amsterdam.

 

Un but pédagogique

Le projet a pour but d’éduquer la jeunesse. Un combat qui tenait à cœur au père d’Anne Frank, Otto. L’unique survivant du groupe avait fait publier le journal intime de sa fille. « L’idée est de donner des outils aux jeunes pour penser, des repères. On étudie les événements du passé en essayant de voir quel écho cela peut avoir et en quoi cela peut nous aider à appréhender le monde futur », indique la correspondante francophone de la Maison Anne Frank, Christine Loreau. Selon elle, l’histoire d’Anne Frank intéresse particulièrement les élèves car c’est le témoignage d’une adolescente qui a leur âge. « Elle a vécu une époque de discrimination, de haine raciale, de dictature et n’a pas survécu à cela. Les élèves commencent à faire des liens avec le présent et se rendent comptent qu’il y a beaucoup de choses qui n’ont pas changé dans le monde », conclut Christine Loreau.

 

Des visites et des conférences     

L’exposition sera ouverte au public les week-ends du 6 au 8 octobre, du 27 au 29 octobre et du 3 au 5 novembre (les vendredis de 17h à 20h, les samedis de 9h à 12h et les dimanches de 14h à 17h). Deux conférences sont également organisées en marge du projet. Dienke Hondius, historienne à la maison Anne Frank, évoquera les dernières recherches à propos de la jeune fille et de sa famille le mardi 24 octobre à 20h à l’aula du Collège. François Wisard, historien et chef historique du DFAE, parlera, lui, des Justes en Suisse, à la synagogue de Delémont le jeudi 2 novembre à 19h30. /alr  


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus