Maigre oui à l'harmonisation de l'impôt des frontaliers

La population neuchâteloise tend la main aux communes frontalières. Avec le vote des Montagnes ...
Maigre oui à l'harmonisation de l'impôt des frontaliers

La population neuchâteloise tend la main aux communes frontalières. Avec le vote des Montagnes, c'est un petit "oui" à 50,39% des voix en faveur du report de l'harmonisation de l'impôt des frontaliers qui sort des urnes

Le vote des Montagnes inverse la tendance concernant l’harmonisation de l’impôt des frontaliers. Le report est accepté au final du bout des lèvres par 50,39% des voix.

Les villes de La Chaux-de-Fonds et du Locle, qui sont les grandes gagnantes de cette mesure, ont soutenu le report, respectivement par 79% et 77% des suffrages. De manière générale, les Montagnes se montrent solidaires avec les deux grandes villes et acceptent la mesure. Il en va de même pour le Val-de-Travers, qui bénéficie aussi du report et qui dit « oui » par 51% des voix.

Le « non » est toutefois très clair sur le Littoral et au Val-de-Ruz avec un taux de refus oscillant entre 50% et 78%. La ville de Neuchâtel refuse par 50,63% des voix.

Les Verrières ont également dit « non » au report alors que la commune avait affiché son soutien au projet. On évoquera encore le cas particulier de Brot-Blamboz où le « oui » et le « non » atteignent une égalité parfaite à 50% de chaque côté. /sbe-ali


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus