Patrick Siron fait recours au Tribunal fédéral

Patrick Siron ne baisse pas les bras. Le sergent-chef de la Police neuchâteloise fait recours ...
Patrick Siron fait recours au Tribunal fédéral

Le sergent-chef de la Police neuchâteloise conteste sa condamnation, en appel, à 30 jours amende avec sursis pour violation du secret de fonction

Patrick Siron à son arrivée au Tribunal avec son avocat Jean-Marie Rötlisberger. Patrick Siron à son arrivée au tribunal le 21 mars, aux côtés de son avocat Jean-Marie Rötlisberger.

Patrick Siron ne baisse pas les bras. Le sergent-chef de la Police neuchâteloise fait recours auprès du Tribunal fédéral à la suite de sa condamnation en appel. La Cour pénale neuchâteloise avait confirmé le 21 mars le jugement rendu en première instance. Patrick Siron avait dès lors écopé une nouvelle fois de 30 jours amende avec sursis pendant deux ans pour violation du secret de fonction.

Deux affaires distinctes sont en jeu. En juillet 2014, Patrick Siron avait fait état, sur les réseaux sociaux, d’un radar fracassé à la hache. En février 2015, le sergent-chef avait publié un communiqué s’inquiétant de l’état de santé de policiers blessés lors d’une intervention au Val-de-Travers. Dans les deux cas, la Cour pénale a jugé qu’il y avait eu violation du secret de fonction ; un avis que ne partage pas la défense. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus