Schneider-Ammann au chevet des vignerons du Vully

Johann Schneider-Amman et Philippe Leuba se sont rendus vendredi matin dans la région du Mont ...
Schneider-Ammann au chevet des vignerons du Vully

La Confédération se fait du souci pour les agriculteurs frappés par le gel. Le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann a voulu en apporter la preuve en allant vendredi à la rencontre d’arboriculteurs et de viticulteurs du Vully

 Le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann (photo d'archive).

Johann Schneider-Amman et Philippe Leuba se sont rendus vendredi matin dans la région du Mont Vully. Le conseiller fédéral et le conseiller d'Etat vaudois ont rencontré des viticulteurs et des arboriculteurs afin de mesurer l'ampleur des dégâts dus au gel.

"Manifestement, les dommages sont plus graves que jamais", a déclaré le chef du Département fédéral de l'économie (DEFR) après avoir pu voir à Constantine et Cudrefin l'état des cultures de ses propres yeux. Le producteur de cerises Jean-Daniel Reuille a affirmé qu'il n'avait jamais vécu une situation comparable en 60 ans.

 

Grosses pertes

Quantifier l'ampleur exacte des dégâts est pour l'heure encore impossible. Il faut maintenant attendre la floraison pour pouvoir estimer la récolte, a déclaré de son côté le vigneron Pierre Gentizon.

Même s'il est difficile de faire des prévisions, Fruit-Union Suisse table sur 75% de cerises en moins sur les marchés cet été. Pour les pommes, ce serait plutôt une perte entre 30 et 50%, mais davantage pour les poires.

 

Manque à gagner

Plusieurs paysans ne pourront sans doute rien récolter, avec des difficultés financières pour les plus petits d'entre eux. Ils espèrent pour cette raison de l'aide de la Confédération.

Johann Schneider-Ammann s'est montré réservé sur ce point. "On n'est pas entrepreneur que lorsqu'il y a des succès et de l'argent à gagner". Entrepreneur, on l'est aussi quand cela va moins bien, a-t-il relevé en concédant toutefois que l'agriculture est un secteur économique particulier.

 

Instruments de soutien

Dans un communiqué, le Département de l'économie note que les autorités fédérales sont en contact avec les cantons et les branches pour mettre en oeuvre des mesures ciblées et efficaces. "Il convient de clarifier si les instruments de soutien disponibles pourraient aider dans cette situation exceptionnelle." /ats


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus