Le PDC veut être le point d’équilibre

Le PDC vise quatre sièges au Grand Conseil neuchâtelois. Actuellement, le parti ne possède ...
Le PDC veut être le point d’équilibre

Trouver un équilibre entre les régions : c’est le défi que se lancent les 22 candidats PDC dans la course au parlement neuchâtelois. Vincent Martinez brigue un siège au gouvernement

Le PDC pense être la pièce qui manque au canton de Neuchâtel. Le PDC pense être la pièce qui manque au canton de Neuchâtel.

Le PDC vise quatre siège au Grand Conseil neuchâtelois. Actuellement, le parti ne possède qu’un unique représentant au parlement en la personne de Laurent Suter. Le Parti démocrate-chrétien a présenté vendredi matin à La Vue des Alpes ses thèmes et ambitions de campagne en vue des élections cantonales du 2 avril prochain. Il lance 22 candidats dans la course au Grand Conseil et Vincent Martinez dans celle au Conseil d’Etat.

La campagne du PDC est dictée par 14 thèmes qui s’organisent autour de l’équilibre régional, des partenariats publics-privés et du contrôle des politiques et des dépenses publiques. Le PDC neuchâtelois souhaite jouer le rôle de point d’équilibre. Il s’agit principalement de trouver un équilibre entre les régions mais aussi de sortir du clivage traditionnel gauche-droite. /ali


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus