Magasins de sport solides face à l’hiver

Les clients sont de plus en plus nombreux à opter pour la location plutôt que l’achat de skis ...
Magasins de sport solides face à l’hiver

Les clients sont de plus en plus nombreux à opter pour la location plutôt que l’achat de skis

Les habitudes en matière de location de ski évoluent. C’est ce que remarquent des responsables de magasins de sport du canton.

Pour le ski alpin, les adultes se tournent moins vers l’achat et plus vers la location. Deux avantages expliquent ce choix : l’entretien n’incombe pas au client et ce dernier peut changer de matériel chaque année. La location est aussi avantageuse pour les enfants, puisque le matériel peut être changé chaque année en fonction de la taille des sportifs en herbe.

Mais cette tendance à la location s’explique aussi par l’évolution du climat, et les saisons hivernales de plus en plus courtes. La météo influence le type de matériel : si la location de skis alpins reste la principale demande, le ski de randonnée est en expansion. « Cette tendance à sortir des pistes, on l’observe depuis plusieurs années » explique Fabien Aimonetti, du magasin ProNeige Sports à Fleurier. Mais « quand il n’y a pas neige, les gens n’ont ni envie d’acheter, ni envie de louer ». Les clients se tournent alors vers les raquettes à neige. Et cette année, la location de patins à glace a également cartonné en raison des lacs gelés dans la région.

Pour Pascal Schneider, qui dirige le magasin Sibéria Sports à La Brévine, l’évolution de la location est influencée par l’enneigement. Les clients opteront pour une location à la saison ou à la demi-saison en fonction des conditions d’enneigement. Mais il observe aussi que depuis quelques années, la pratique du ski de fond en style classique revient en force face au skating. Cette demande provient des vacanciers, qui louent du matériel pour quelques jours. Mais quand il n’y a pas de neige, pas de location. Et pour le magasin, c’est un léger manque à gagner.

Reste que le ski de fond a un avenir dans la région selon lui : « on voit depuis quelques années des familles profiter de plus en plus du ski de fond et partir sac au dos avec un pique-nique ». /aju-mvr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus