Une période d’école en moins dès la rentrée d’août

Les mesures d’économie dans la formation neuchâteloise se précisent. Le Conseil d’Etat indique ...
Une période d’école en moins dès la rentrée d’août

Les mesures d’économie dans la formation neuchâteloise se précisent. Le Conseil d’Etat indique que, dès la rentrée d’août, une période sera supprimée à la grille horaire des élèves du cycle 2, soit de la 5e à la 8e HarmoS. Ce sont les cours de formation générale à disposition des enseignants pour évoquer le rapport à soi, aux autres et au monde qui sont visés par ces mesures d’économie. Ils seront en revanche maintenus aux cycles 1 et 3.

De leur côté, les lycées compteront obligatoirement 23 élèves en moyenne par classe dès le mois d’août également. Cette norme est déjà en vigueur dans les filières de culture générale et de maturité professionnelle à plein-temps.

Une réflexion sera par ailleurs menée dans le domaine des écoles professionnelles pour offrir des formations qui tiennent mieux compte des perspectives d’emplois, selon le Conseil d’Etat. L’objectif est d’analyser les formations à petits effectifs qui « ne répondent plus à une nécessité économique régionale. » Les premiers effets se feront ressentir à la rentrée d’août 2018.

La formation des adultes n’est pas non plus épargnée. L'idée d’instaurer une première formation gratuite aux personnes non qualifiées est reportée à 2020.

Toutes ces mesures doivent permettre d’économiser 1,5 million de francs cette année et 4,6 millions de francs l’an prochain. Elles sont indépendantes des économies à hauteur de 6 millions de francs prévues dans le domaine des hautes écoles. /comm-sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus