Coup de couteau : les deux protagonistes se sont parlés

La victime et le prévenu de l’agression à l’arme blanche en ville de Neuchâtel se sont parlé ...
Coup de couteau : les deux protagonistes se sont parlés

La victime et le prévenu de l’agression à l’arme blanche en ville de Neuchâtel se sont parlé jeudi matin. Moins de deux semaines après les faits, une rencontre a été organisée en dehors de la procédure ordinaire, de manière confidentielle, en présence des avocats des deux parties. Selon l’avocat du prévenu, la victime aurait pardonné le geste de son agresseur, un ami de longue date. L’avocat de la victime n’était pas joignable, jeudi en fin de journée, pour confirmer cette information.

Quoi qu’il en soit, la procureure en charge de l’affaire appelle une nouvelle fois au calme : les proches des deux protagonistes n’ont pas à se mêler de l’affaire, dont la procédure suit son cours ordinaire.

Par ailleurs, les premiers éléments de l’enquête montrent que le couteau utilisé lors de cette soirée possède un mécanisme d’ouverture semi-automatique : un geste du poignet ou de la seconde main est nécessaire pour que la lame se déploie totalement. Du coup, le couteau utilisé n’est, selon la loi, pas considéré comme une arme. La procureure en charge du dossier rappelle toutefois que c’est un objet extrêmement dangereux. /aju


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus