Silence, ça va tourner !

Le Home Bâlois peut être transformé par les équipes. Le home bâlois peut être transformé par les équipes.

Les amoureux de l’image, de l’imagination et de la dérision se sont donné rendez-vous samedi à Chaumont. Le festival Courgemétrage investi, pour sa 6e édition, le home bâlois. Cet événement, organisé par l’association Jeudevilain offre la possibilité de réaliser un film de moins de cinq minutes. Aucun thème n’est imposé mise à part le lieu de tournage qui est le même pour tous les participants. Samedi, les équipes ont pu découvrir les lieux et mettre sur papier leurs premières idées de scénario. Le choix d’une ancienne bâtisse neuchâteloise n’est pas anodin puisque le but est de proposer un huis-clos dans un endroit datant du début du XXe siècle.

Après cette journée découverte, les tournages vont s’échelonner entre novembre et janvier. Tous les courts-métrages seront ensuite projetés le 4 mars au Temple du Bas, à Neuchâtel.

Le festival est en bonne santé financière

Après des premières années difficiles, Courgemétrage a sorti la tête de l’eau l'an dernier. Le festival est soutenu par la Loterie Romande et la Ville de Neuchâtel. Cette année, la contribution de la Ville n’est pas encore connue. /ali

L'intérieur de la bâtisse est rempli de boiseries. L'intérieur de la bâtisse est rempli de boiseries.

Actualités suivantes

Articles les plus lus