Les origines de la Grande Muraille de Chine au Laténium

La nouvelle exposition du Latenium Derrière la Grande Muraille – Mongolie et Chine au temps ...
Les origines de la Grande Muraille de Chine au Laténium

La Muraille de Chine comme elle se présentait à l'époque. De la terre battue entrecoupé de roseaux. Une construction qui n'a connu son aspect actuel qu'autour du XVIe siècle sous l'empire Ming. La Muraille de Chine comme elle se présentait à l'époque. De la terre battue entrecoupée de roseaux. Une construction qui n'a connu son aspect actuel qu'autour du XVIe siècle sous l'empire Ming.

La nouvelle exposition du Laténium Derrière la Grande Muraille – Mongolie et Chine au temps des premiers empereurs s'ouvre ce vendredi à Hauterive. Elle se tient jusqu'à fin mai. L'idée est née des fouilles de la Mission suisso-mongole dirigée par l'Institut d'archéologie de l'Université de Neuchâtel entre 2003 et 2008.

Une centaines d'objets, principalement funéraires, provenant de divers musées suisses et parisiens agrémentent l'expositions. Une centaines d'objets, principalement funéraires, provenant de divers musées suisses et parisiens agrémentent l'expositions.

Les recherches menées par cette équipe sur l'habitat xiongnu de Boroo Gol ont apporté des résultats nouveaux et inattendus. Généralement considérés comme nomades, les Mongoles y avaient construit à cet endroit un village avec un système de chauffage pour les maisons. Bien loin des yourtes habituelles.

L'exposition se concentre sur l'époque qui a suivi la mort du premier empereur de Chine, Qin Shi Huangdi, en 210 avant Jésus-Christ. Le continent asiatique est alors le théâtre de conflits entre deux grands empires: celui des Xiongnu au nord, en territoire mongol et celui des Han au sud, en territoire chinois. /comm-rgi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus