La FNE ne veut pas de grève

 Les maçons ont exprimé leur inquiétude au début du mois d'octobre.

À la suite des manifestations des maçons la semaine passée à La Chaux-de-Fonds et d’une renégociation de la convention collective nationale de travail du secteur principal de la construction, la Fédération neuchâteloise des entrepreneurs (FNE) réagit. Elle affiche une volonté de prolonger, au-delà de leur terme, toutes les conditions-cadres contenues dans la CCT 2015.

Dans un communiqué, la FNE va droit au but : « Quiconque voudrait troubler la paix du travail dans le canton de Neuchâtel serait ainsi dénoncé et poursuivi. » La fédération explique que l’entente entre les partenaires sociaux cantonaux est bonne mais elle met en garde. « On estime que les manifestations ne sont pas un problème, mais il n’y a pas lieu de faire des grèves », déclare son président, Olivier Haussener.

Par ailleurs, la FEN a lancé une récolte de signatures qui n’est pas vue d’un bon œil par Unia. Le syndicat indique même que certains travailleurs ont refusé de la signer craignant d’être instrumentalisés. /comm-ali

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus