HNe : le PS, l'UDC et le groupe interpartis montent aux barricades

L'Hôpital de La Chaux-de-Fonds n'a plus fait l'objet de travaux importants depuis 40 ans. L'Hôpital de La Chaux-de-Fonds au centre des dissensions.

La décision du Conseil d’Etat d’accepter la fermeture des blocs opératoires à La Chaux-de-Fonds les week-ends et les jours fériés suscite la colère du Parti socialiste neuchâtelois, des conseillers généraux UDC de La Chaux-de-Fonds et du groupe de travail interpartis issu des états généraux de la santé.

Le PS juge cette décision inadmissible et proposera des solutions complémentaires ou alternatives. Quant au groupe interpartis, il va faire part de ses craintes lors d'une journée destinée à la population, le samedi 28 mars, à la salle de l’Ester à La Chaux-de-Fonds. Il demande également au Conseil d'Etat et au Conseil d'administration de l'HNe de motiver leur décision de façon plus approfondie et de présenter une étude qui analyse les conséquences pour les patients.

De leur côté, les conseillers généraux UDC de La Chaux-de-Fonds font part de leur consternation. Ils dénoncent un manque de respect de la part du Conseil d'Etat à l'égard des citoyens des Montagnes neuchâteloises. /fpa-sbe

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus